ActaGroup
item3
item2e2
item2e2a
Qui sommes nous
item2e2a1
Qui sommes nous

(+32 (0)87 / 29 28 00

item7

© Acta xxx HOME xxx GDPR xxx ACTA Intérim sa xxx ACTA Sélection & recrutement xxx Mentions légales xxx Webdesign: www.cito.be

item3a
item2e
Bien assis pour mieux travailler
Mal du dos... Mal du siècle !" dit-on.
 
Le siècle se termine et des solutions au mal de dos de la station assise au travail existent maintenant.
Les adopter ne demande pas d'aptitudes physiques particulières mais bien une volonté réelle de combattre cette fatalité.
 
Les douleurs dorsales causées par la station assise prolongée
Assis toute la journée sur des sièges mal conçus, nous souffrons de plus en plus fréquemment de maux de dos, de fatigue et de difficultés de concentration.
 
Le mal du dos a été à juste titre qualifié de "mal du siècle". Il est la première cause d'incapacité de travail longue durée (27,58%).
 
Nos sièges mal étudiés, placent la colonne vertébrale dans de véritable positions d'effondrement. Malgré nos efforts que nous réalisons de temps à autre pour nous tenir plus droits sur notre chaise, irrémédiablement, nous enroulons le bassin, arrondissons le dos et creusons la nuque. La colonne vertébrale présente alors souvent une attitude cyphotique (dos rond) ou scoliotique (déviation latérale). Des tensions douloureuses apparaissent, la concentration baisse, la fatigue s'installe et insidieusement le goût du travail s'amenuise.
 
La personne installée dans de telles conditions de position assise prolongée, sera également plus sujette aux troubles digestifs et aux migraines.
 
Toutes les études biomécaniques contemporaines débouchent sur les mêmes conclusions : l'être humain détériore sa colonne vertébrale dès son plus jeune âge en étant trop assis sur des chaises dont l'assise est horizontale.
Une assise inclinée vers le bas et l'avant permet à la colonne de se redresser naturellement en préservant les courbures physiologiques.
 
Comment bien se tenir assis ?
Les études menées par le docteur Mandal, un chirurgien danois, débouchent sur les résultats suivants :
  • Lorsque nous sommes assis sur un siège à assise horizontale, le dos s'avachit et s'arrondit. Une importante compression est exercée sur les trois derniers disques des vertèbres lombaires. Cette compression correspond à 200% du poids de la partie supérieure de notre corps ! (fig. 1)
  • Sur ce même siège, nous faisons l'effort de redresser le dos, en plaçant les genoux à angle droit et les pieds au sol, nos trois derniers disques lombaires supportent encore 140% du poids de la partie supérieure du corps. (fig.2)
  • En s'asseyant sur un siège possédant une assise inclinée vers l'avant, le dos se redresse naturellement en préservant ses courbures naturelles. La pression exercée sur les derniers disques lombaires n'est que de l'ordre de 90% (fig. 3)
 
L'individu installé sur un siège présentant une légère inclinaison vers l'avant , permet à sa colonne vertébrale de se décharger et de se redresser sans effort. En passant d'une position assise à l'autre, vous pourriez remarquer que le gain de confort est vraiment impressionnant.
 
Pour un redressement encore plus efficace, l'idéal serait de pouvoir appuyer les avant-bras sur une table au plateau légèrement incliné vers le sujet. Il est également essentiel de se lever pour effectuer quelques flexions de jambes et quelques mouvements d'étirement du dos et de la nuque. Ces petits exercices rapidement réalisés permettent aux éventuelles tensions de s'évacuer en douceur.
 
l'ASBL Les Ateliers du Dos
En 1998,  Michel Freres, un ostéopathe liégeois fondait une asbl dénommée "Les ateliers du dos"" afin d'améliorer l'assise à l'école en proposant entre autres, des solutions ergonomiques peu onéreuses. Fort de ses expériences en tant que thérapeute et chercheur1, il mit au point un coussin incliné permettant de transformer la majorité des sièges en sièges ergonomiques : Le "coussin ergonomique d'antéversion du bassin" Ergozen®. Celui-ci, comme le siège du docteur Mandal (malheureusement introuvable en Belgique), favorise la bascule du bassin vers l'avant en "lordose lombaire physiologique" en respectant la cambrure naturelle de la base de la colonne vertébrale avec celui-ci, l'inconfort physique et les douleurs dorsales engendrés par les sièges standards sont éliminés. Dans cette position dynamique et agréable, l'enfant ou l'adulte dispose de plus d'énergie pour réaliser ses diverses activités. Il adopte plus facilement une attitude active face au stress et peut plus aisément remédier à celui-ci. Une série d'exercices pour assouplir et renforcer le dos ont également été mis au point.
 
Quelques conseils pour le choix de mobilier
Pour beaucoup de personnes, le siège est l'un des plus importants outils de travail. Judicieusement choisi, celui-ci lui permettra de travailler dans de bonnes conditions :
  • Il est primordial de disposer d'un siège dont l'assise est réglable en hauteur mais surtout inclinable vers l'avant. Sinon, on l'agrémentera d'un coussin incliné.
  • Un système permettant de bloquer les roulettes de la chaise est également intéressant car il permet au corps de garder une position stable qui ne fatiguera pas outre mesure la colonne vertébrale.
  • Le plan de travail sera suffisamment haut pour que les avant-bras puissent s'y déposer sans que le dos ne se courbe vers l'avant. Enfin il sera assez vaste pour que l'écran de l'ordinateur soit placé à une distance idéale des yeux.
 
Les ateliers du dos asbl, 11 rue Neuville à 4877 Olne (04/355.34.44)
Les cousins Ergozen® sont également disponibles à Verviers chez Madame Crémer (087/35.44.10)
 
 
1 Frères M., M-B. Mairlot, "Maîtres et clés de la Posture", Paris, Editions Frison-Roche, 1997
 
-> VERS LE HAUT
Qui sommes nous
item2d
item9a1