ActaGroup
item3
item2e2
item2e2a
Qui sommes nous
item2e2a1
Qui sommes nous

(+32 (0)87 / 29 28 00

item7

© Acta xxx HOME xxx ACTA Intérim sa xxx ACTA Sélection & recrutement xxx Mentions légales xxx Webdesign: www.cito.be

item3a
item2e
La P.N.L. ou
« La modélisation de l’excellence »
 
Chacun de nous est un petit Platon en puissance. Nous sommes tous prêts à l’impossible pour dépasser le maître, mais personne ne semble vraiment disposé à boire la ciguë.
Dans cette société du toujours plus haut, on oublie trop souvent d’emporter avec soi les outils nécessaires à une ascension harmonieuse. Résultat : stress, épuisement, dépression,... Echec !
 
Pourtant, le succès tient en un mot : PNL (Programmation Neuro-Linguistique). Une nouvelle méthode d’apprentissage et de contrôle de soi qui fera rimer entreprise, performance, pédagogie et relations sociales avec réussite.
 
Voyage au cœur de la technique de l’exploit.
Communiquer, cela s’apprend ! Au fil de notre vie nous nous Programmons en mettant en place des structures de fonctionnement (penser, ressentir, se comporter, etc.). Notre comportement repose sur l’activité Neurologique qui s’inscrit dans notre cerveau et se reflète par le Langage (verbal et non-verbal).
 
Créée au début des années ’70 par une équipe de chercheurs de l’Université de Santa Cruz en Californie, les principaux fondateurs de la PNL sont John Grinder (docteur en psychologie et linguiste) et Richard Bandler (docteur en mathématique et psychologie, cybernéticien).
 
Leurs connaissances les ont conduits au développement d’un nouveau modèle de communication. Ce dernier est axé davantage sur le processus et la forme plutôt que sur le contenu des messages émis.
 
« Nous ne nous intéressons pas à ce que les gens disent, mais à ce qu’ils font vraiment et construisons des modèles sur base de nos observations. » 
La qualité de la communication se mesure désormais à l’effet qu’elle produit... la PNL est née !
 
Bien Communiquer
En communication, la PNL nous enseigne comment établir un bon rapport avec l’autre ; comment préparer, structurer et conduire la conversation ; comment formuler et atteindre ses objectifs. La PNL est une technologie de la communication et du changement.
 
La PNL nous enseigne à apprendre rapidement, savoir gérer ses états internes, contrôler à volonté le degré de motivation, gagner en flexibilité et en adaptabilité, tirer le meilleur de ses « échecs ».
 
Elle nous familiarise avec le mode  d’emploi pour faire bon usage de nos capacités dormantes, inemployées car rien de ce qui est perçu par l’être humain n’est définitivement perdu. L’inconscient peut être considéré comme un réceptacle de perceptions illimitées, une base de données, extensible à volonté. Nous y découvrons entre autres comment atteindre nos objectifs professionnels et relationnels, comment utiliser spontanément les expressions verbales les plus adaptées au contexte, comme faire face à tous genres de difficultés, comment mieux se connaître, comment faire pour se remettre en question, etc.
La Programmation Neuro-Linguistique (PNL) peut être considérée comme une nouvelle technique d’apprentissage du cerveau. Un ensemble d’outils précis et concrets, du contrôle de soi et des relations avec son environnement.
Certains accusent la PNL de posséder des techniques de manipulation en oubliant que la communication est une relation d’influence. L’émetteur produit immanquablement une réaction chez le récepteur
 
« On ne peut pas ne pas communiquer », par conséquent, on ne peut pas ne pas influencer, ... manipuler !
 
A l’inverse, d’autres  considèrent la PNL comme une technique riche d’outils efficaces, pratiques et simples d’utilisation.
 
Les six étapes de base de la PNL :
1.  Etablir le rapport ;
2.  Synchroniser : s’adapter à son interlocuteur ;
3.  Observer : recueillir de l’information non verbale ;
4.  Recueillir des informations : recueillir de l’information verbale ;
5.  Avoir un objectif : en PNL, un objectif se définit selon cinq conditions (voir encadré)
6.  Conduire : guider , accompagner l’interlocuteur et atteindre l’objectif.
 
D’autre part, nous soulignerons également les cinq caractéristiques de l’excellence en communication :
  1. La congruence : être cohérent tant au niveau verbal que non-verbal ;
  2. La flexibilité : s’adapter au contexte et aux interlocuteurs ;
  3. L’observation : acuité sensorielle développée ;
  4. L’orientation vers un objectif : avoir une direction ;
  5. Le recueil d’informations : questionner avec un langage précis.
 
La finalité de ces outils est de créer le rapport avec autrui ; c’est à dire, parvenir à une interaction harmonieuse.
 
Comment ? En prenant la même posture physique, en adoptant la même attitude, les mêmes croyances, stratégie et tonalité que notre interlocuteur. 
En agissant de la sorte, le rapport à de grandes chances de s’établir, mais surtout de réussir. D’autant plus que la synchronisation ne doit pas être parfaite, il suffit de refléter une partie du non-verbal de l’autre, de sa physiologie pour faire naître en lui le sentiment d’être compris sans se sentir singé.
 
Stratégies d’apprentissage
La PNL est une stratégie d’apprentissage accélérée. Elle s’inspire des personnes qui excellent dans leur domaine pour développer avec harmonie et flexibilité de nouvelles aptitudes. Elle modélise le sujet. Grâce à la PNL, on décode le savoir-faire de ces experts et on le reproduit.
Les sept étapes du processus de modélisation sont :
  1. Définir la compétence à acquérir ;
  2. Sélectionner les experts à observer ;
  3. Décodage selon les grilles de la PNL ;
  4. Créer un modèle par rapport aux caractéristiques : comportements et attitudes à transférer ;
  5. Transfert de l’apprentissage : acquisition de la nouvelle compétence ;
  6. Application dans les conditions réelles ;
  7. Evaluation des résultats : feed-back en situation opérationnelle.
 
L’entreprise peut conserver une mémoire du savoir-faire de ses experts et rapidement en former de nouveaux.
 
La PNL trouve de nombreuses applications tant au niveau du management et de la formation que du recrutement et la conduite ou l’animation de réunions. Par ailleurs, elle se révèle également utile pour des études et autres conseils aux entreprises.
Ainsi la vente est l’un des domaines auquel la PNL s’applique aisément. La relation client-vendeur offre un cadre qui se prête à cet échange d’informations. Et ce, aussi bien pour sonder les besoins du client, installer un climat de confiance, répondre aux objectifs que convaincre et conclure le dialogue.
 
A chaque étape de la vente, la PNL offre des outils performants qui rendent l’entretien agréable pour chacun des intervenants.
 
Par sa nouvelle approche des relations humaines et sa conception originale, la PNL permet à chacun de modifier sa vision du monde. La PNL s’adresse donc à tous ceux qui veulent changer, progresser, ou simplement... REUSSIR !
 
 
Laurence Schyns
Maître-Praticien en
Programmation Neuro-Linguistique
 
-> VERS LE HAUT
DIX IDEES CLES DE LA PNL
 
  1. La carte n’est pas le territoire. Chacun de nous construit sa vision du monde, a une représentation de la réalité et ceux-ci diffèrent d’un individu à l’autre. En d’autres termes, le mot « chien » ne mord pas et  au restaurant vous ne mangez pas le menu que vous lisez mais ce que vous avez dans votre assiette.
  2. Une personne fait le meilleur choix parmi ceux qui lui paraissent possibles. Ce qu’une personne fait actuellement, la façon dont elle se comporte représente pour elle son meilleur choix parmi ceux dont elle est consciente, c’est à dire la meilleure façon dont elle peut le faire.
  3. Plus on a de choix, mieux ça vaut. Plus une personne a de choix, au sens des possibilités, plus elle pourra agir. Ce qui nous amène à la notion de flexibilité, c’est à dire notre capacité d’adaptation au contexte et notre aptitude à changer notre propre comportement.
  4. La signification d’un message est donnée par la réaction qu’il suscite. Dans la communication efficace, le résultat compte plus que l’intention. C’est la réaction de votre interlocuteur qui vous renseigne sur l’impact réel que vous avez sur lui. C’est ce qu’on appelle le feed-back, le retour d’information qui peut être verbal ou non verbal.
  5. On ne peut pas ne pas communiquer. Qu’on parle ou qu’on se taise, et qu’on le veuille ou non, tout comportement est une communication.
  6. Chaque comportement détient une intention positive. Le comportement d’une personne, son attitude a un sens pour cette personne. Même inconsciemment, le comportement détient une intention positive. Pour une personne, affirmer que chaque comportement a une intention positive, c’est porter un regard positif sur ses propres actes.
  7. Une personne a en elle les ressources nécessaires pour changer. Affirmer qu’une personne a en elle les ressources pour changer signifie tout simplement que le changement ne dépend que de la personne elle-même. Les ressources sont des états positifs de bien-être, de confort, confiance, sécurité, etc.
  8. Il n’y a pas d’échec, il n’y a que du feed-back. C’est changer du cadre « échec » dans un cadre d’apprentissage. Le feed-back, c’est le retour d’information que je reçois. Si je n’ai pas atteint mon but, si j’ai visé à côté de la cible, alors ce n’est pas un échec, je sais que j’ai quelque chose à apprendre de cette situation. Si le feed-back (ou rétroaction) est positif alors il y a poursuite de l’action. Si la réaction est négative, alors il y a correction, réajustement.
  9. Ce qui est possible pour l’autre l’est également pour moi. Les limites n’existent pas dans le monde mais dans la personne. Il est plus intéressant de s’interroger sur « comment » obtenir quelque chose que de se demander « pourquoi » ne pas y arriver.
  10. La plus grande qualité de l’information est comportementale. Le langage non verbal est donné par notre corps, les mouvements, les gestes que nous faisons et aussi la voix, selon le ton, le rythme, le volume ou le débit. Les mots, le contenu lui-même, offrent peu de sens s’ils ne sont pas confirmés par la forme, c’est à dire par le comportement non verbal. Lorsqu’il y a un accord entre le verbal et le non verbal, la PNL parle de congruence.  En effet si quelqu’un dit oui et fait non de la tête, alors cette personne est incongruente. Les excellents communicateurs sont congruents, ce qu’ils disent avec les mots, ils le disent aussi avec leur corps. Par conséquent, pour convaincre, soyons congruents.
 
Les 5 critères pour poser un bon objectif
Un objectif est un résultat que l’on vise, un point qu’on s’est fixé d’où découle une direction vers où aller, et en même temps une finalité. 

Les 5 critères pour poser un bon objectif :
 
  1. Définir l’objectif en termes positifs : « Que voulez-vous ? ». Un objectif positif est le but recherché, et non plus le problème à éviter. Le cerveau ne peut avoir de représentation négative. La négation n’existe que dans le langage. Si je dis : « Ne pensez pas à une voiture rouge », la représentation qui se présente en premier est celle d’une voiture, rouge de surcroît.
  2. Avoir un objectif sous son contrôle : « Cela dépend de qui ? ». Il est important que l’objectif dépende de la personne, qu’il soit initialisé par elle. En effet, il ne faut pas formuler l’objectif en ces termes : « Je voudrais que les autres soient sympathiques à mon égard » mais de cette manière : « Je veux établir des relations sympathiques avec les autres ».
  3. Le mettre dans un contexte spécifique : « Que voulez-vous au juste ? » « Où ? Quand ? Avec Qui ? Combien ? ». Il convient de poser toutes sortes de questions qui serviront à préciser l’objectif afin de le rendre le plus concret possible.
  4. Le rendre concret, testable, vérifiable : « Comment saurez-vous que vous aurez obtenu votre objectif ? ». Vérification au niveau qualitatif : « Que verrez-vous, qu’entendrez-vous, que ressentirez-vous à ce moment là ? » et au niveau quantitatif : utiliser des mesures tels que le sondage, l’enquête, des instruments...
  5. Le rendre écologique : Pour soi et pour les autres. « Que se passera-t-il quand j’aurais atteint mon objectif ? » amène la personne à réfléchir aux conséquences du changement apporté par son objectif. Un objectif est écologique s’il respecte le système familial, professionnel, social dans lequel vit la personne.
Qui sommes nous
item2d
item9a